Conseil mondial de l’energie

Qu’est-ce que le Conseil mondial de l’énergie ?

Le Conseil mondial de l’énergie (CME) est aujourd’hui l’organisation multi-énergie la plus en vue dans le monde. Le CME dispose de comités-membres dans près de 100 pays, y compris dans la plupart des pays considérés comme les plus grands producteurs et consommateurs d’énergie. L’organisation touche tous les types d’énergie, dont le charbon, le pétrole, le gaz naturel, le nucléaire, l’hydroélectricité et les énergies renouvelables.

Organisme caritatif enregistré au Royaume-Uni, le siège social du CME est situé à Londres. WEC Services Limited, créés en 2001, constituent la filiale commerciale du CME. Le CME a pour mission de « promouvoir l’approvisionnement et l’utilisation durable de l’énergie pour le plus grand bénéfice de tous ».

Le CME fonctionne suivant un cycle de trois années. Une assemblée de direction assure sa gouvernance, assistée dans sa tâche par un conseil d’administration (l’Officers Council) ainsi que par les trois comités permanents suivants : communication et relations publiques, programmes et études.

Mission

« Promouvoir l’approvisionnement et l’utilisation durable de l’énergie pour le plus grand bénéfice de tous »

Le Conseil mondial de l’énergie remplit sa mission en se fixant des objectifs, lesquels ont été approuvés lors de sa fondation en 1924, puis modifiés au cours des années pour s’adapter aux changements survenus dans l’industrie de l’énergie et au sein du CME. Les objectifs actuels du CME, dont le fondement reste la promotion de l’approvisionnement et de l’utilisation durable de l’énergie pour le plus grand bénéfice de tous, se résument ainsi :

  • Poursuivre et encourager les recherches portant sur les moyens d’approvisionnement et d’utilisation de l’énergie produisant, à court et à long termes, le plus grand bénéfice social et le moins d’impact néfaste sur l’environnement; colliger les données provenant de ces recherches et en publier ainsi qu’en diffuser les résultats les plus utiles.
  • Entreprendre diverses actions, incluant, sans s’y limiter, la tenue de congrès, d’ateliers et de séminaires afin de proposer des moyens d’approvisionnement et d’utilisation de l’énergie.
  • Collaborer avec les autres organisations du secteur de l’énergie poursuivant les mêmes buts.

Membres

Le Conseil mondial de l’énergie regroupe 94 pays, chacun étant doté de son propre comité-membre autonome. Chaque comité-membre représente, au nom de son pays, les intérêts les plus larges en matière d’énergie et d’autres sujets connexes, particulièrement ceux des groupes suivants :

  • les producteurs, fournisseurs et distributeurs d’énergie;
  • les ministères de l’Énergie et de l’Environnement;
  • les associations nationales de l’énergie;
  • les fabricants et producteurs de carburant;
  • les décideurs en matière d’énergie et de politiques énergétiques;
  • les agences gouvernementales;
  • les établissements de recherche et d’enseignement;
  • les utilisateurs d’énergie;
  • les organismes à vocation environnementale.